Bien choisir sa genouillère (4 min)

Constitué d'os, de ligaments, de tendons et de cartilages qui permet d’assurer à la fois la position statique et la marche, le genou est une articulation constamment soumise à la pression de notre corps.

En cas de traumatisme ou de blessure, le port d'une genouillère est indispensable pour réduire les douleurs et apaiser les tensions à l'échelle de l'articulation.

Les pathologies du genou sont principalement traumatiques (entorse ou rupture du ligament croisé) ou dégénératives (arthrose).

Afin de s'adapter à chaque pathologie, il existe plusieurs types de genouillères.

Les genouillères ligamentaires

Le port d'une genouillère ligamentaire est nécessaire suite à un traumatisme ou une opération, notamment en phase de réadaptation sportive pour accompagner l'articulation fragilisée. Les genouillères ligamentaires favorisent la réparation des ligaments et stabilisent le genou.

Utilisation:

Prévention des blessures ligamentaires (entorses), reprise d’activité après entorse, fragilité des ligaments du genou, rupture des ligaments croisés.

Utilisées pour une fragilité des ligaments latéraux, en usage préventif ou en période de convalescence.

Genouillère ligamentaire de la gamme Iron Knee® :



Les genouillères rotuliennes ou fémoro-patellaires

La rotule, est un petit os que l'on trouve sur la partie antérieure du genou. Articulée avec le fémur, elle permet les mouvements d'extension et de flexion de la jambe.

Le syndrome rotulien fait partie des blessures les plus courantes, notamment chez les sportifs (coureurs, marcheurs, cyclistes).

Il est lié à un fonctionnement anormal de la rotule, qui « frotte » contre le cartilage et entraîne son usure progressive.

Dans le cas de pathologies chroniques (syndrome rotulien, gonarthrose, tendinite…), le port d’une genouillère rotulienne est nécessaire.

Utilisation :

Les genouillères rotuliennes sont indiquées en cas de lésions traumatiques ou dégénératives du genou. Elles permettent de traiter les atteintes du cartilage et les instabilités rotuliennes. Elles sont également recommandées en usage post-chirurgical.


Genouillère rotulienne de la gamme Iron Knee® :



Bandeau professionnel de soutien rotulien Iron Knee® : 



Les genouillères gonarthroses

L'arthrose est une maladie des articulations caractérisée par une dégradation du cartilage. Douloureuse, handicapante, l'arthrose du genou - ou gonarthrose - représente le premier motif de plaintes liées à l’arthrose.

Utilisation :

La genouillère gonarthrose maintient et soulage l’articulation du genou contre les contraintes excessives et douloureuses.


Genouillère gonarthrose de la gamme Iron Knee® :


Les genouillères élastiques

Des contraintes renforcées peuvent dégrader la stabilité de la rotule, une carence musculaire, une déformation de l'articulation même légère sont plusieurs des facteurs déclenchant l'instabilité de la rotule et le début des douleurs.

La genouillère élastique assure un maintien léger par compression et diminue l’œdème d’une articulation douloureuse.

Utilisation :

Les genouillères élastiques sont recommandées en traitement d'une lésion bénigne de l'articulation du genou ou lors de la reprise du sport

Genouillère élastique de la gamme Iron Knee® :



Les genouillères post-opératoires

Après une opération, l'immobilisation du genou est habituellement indispensable: elle permet la cicatrisation et prévient les mouvements inadaptés et les chutes par affaiblissement musculaire post-opératoire.

Utilisation :

Genouillère post-opératoire indiquée pour : entorses grave et de gravité moyenne du genou, immobilisation post-opératoire relative, réglage par secteur d'amplitude, phase de réadaptation; instabilité, laxité chronique

Genouillère post-opératoire de la gamme Iron Knee® :



Pour conclure

La genouillère est une orthèse qui soulage de nombreuses pathologies du genou. Que ce soit chez le sportif, la personne convalescente ou souffrant d’arthrose, il est important de choisir le modèle adapté à sa taille et à ses symptômes.